L’ambition Habitat Jeunes en Ile-de-France s’agrandit

7 nouveaux membres ont rejoint notre réseau depuis le début de l’année. Porteurs d’histoires originales, ils partagent tous le projet d’être un tremplin vers l’autonomie pour les jeunes. Nous comptons désormais 38 acteurs gestionnaires de 117 résidences, engagés sur l’ensemble du territoire francilien. Bienvenue aux associations Cerise, Caracol, Relais Accueil, Les jeunes économes, Des foyers de jeunes, Henri Planchat et Relais accueil du Vallona qui témoignent ci-dessous de leur engagement au quotidien.


« Nous ne concevons pas la résidence juste comme un lieu d’hébergement : pour nous, c’est aussi un lieu d’accueil et de suivi individuel. Nous réservons donc aux résidentes un fort temps d’accueil, car nous avons envie qu’elles se sentent comme chez elles, en sécurité et soutenues  », témoigne Marie-Anne Suaudeau, directrice du FJT parisien Alma Bosquet qui loge des jeunes femmes de 18 à 25 ans.

L’Association des Foyers de Jeunes qui gère le FJT Tolbiac à Paris, réservé également au public féminin, accorde une place importante à l’apprentissage de la vie collective et à la participation des jeunes à la vie de la résidence. « Les résidentes sont force de proposition, elles sont conviées à l’Assemblée Générale où elles discutent directement avec des membres du Conseil d’administration. C’est souvent suite à ces réunions que les choses se mettent en place concernant la maintenance et la rénovation du bâtiment parce qu’elles ont plein de bonnes idées », partage Delphine Blanc, directrice du FJT.

Le FJT Henri Planchat, situé à deux pas de la Défense à Puteaux, accueille aujourd’hui 65 jeunes de 22 nationalités différentes. « Le foyer permet la rencontre des cultures, des genres, des milieux sociaux, des opinions différentes… et ça c’est un trésor, et les résident-e-s le savent ! », souligne le directeur du foyer Guillaume Viennot.

Relais accueil du Vallona propose également des logements en petite couronne (3 résidences à Courbevoie et à Nanterre) facilitant ainsi l’accès des jeunes travailleurs aux zones denses d’emploi de la région parisienne. En septembre 2021, l’association a ouvert une toute nouvelle résidence dans le 17e arrondissement de Paris qui a bénéficié de la certification HQE, attestant de sa haute qualité environnementale.

Afin de proposer des solutions complémentaires, Relais accueil, gestionnaire d’une résidence-FJT à Paris, a lancé le projet Relais Coloc en 2013 pour répondre à la demande croissante de logements des jeunes actifs en Ile-de-France. L’association gère actuellement 96 logements pour un total de 370 places en colocation. Pour faciliter davantage la passerelle entre le logement et l’emploi, l’association a également ouvert un espace de coworking Relais CoWork.

Caracol propose 9 sites de colocations, principalement en Ile-de-France, qui offrent la possibilité à des personnes de cultures et parcours différents de construire ensemble un projet de cohabitation confortable et enrichissant. Caracol utilise des espaces provisoirement vacants : l’occupation temporaire prévue par l’article 29 de la loi Elan permet aux propriétaires de bâtiments inoccupés de bénéficier d’un mode de gestion adapté.

Offrir un lieu de vie, de citoyenneté et de culture pour tous au centre de Paris, c’est l’ambition de l’association Cerise qui allie dans un même lieu, un centre socioculturel et une résidence-FJT de 20 places.
« Nous proposons aux résident-e-s de faire une 1ère expérience de bénévolat dans les murs du FJT ou dans le quartier, par exemple, venir en aide aux personnes sans-abris ou donner un coup de main pour des manifestations organisées… », relate Delphine Roux-Braz, directrice de l’association. Cette mixité sociale et intergénérationnelle sous le même toit est source de solidarité, de créativité et d’ouverture pour Cerise.

Habitat Jeunes en Ile-de-France, c’est désormais :